Se libérer de la peur

 

Dans cet article, je vais vous parler de la peur mais dans un format particulier, sous forme de lettre de rupture.

J’espère que cette lettre pourra vous inspirer à vous libérer de cette peur, celle qui fait que tout votre corps se contracte dès qu’elle apparaît.

 

Peur, je te quitte

Chère Peur,

Je t’envoie cette lettre pour t’annoncer que tout est fini entre nous… je sais, après toutes ces années dans ma vie, cela peut être difficile à entendre mais c’est ainsi.

Il faut parfois que quelqu’un prenne la décision et aujourd’hui j’ai le courage de le faire.

Tu as fait partie de ma vie depuis aussi loin que je me souvienne et je t’en remercie.

Tu m’a évité bien des problèmes en m’évitant d’emprunter certains chemins compliqués et difficiles, et risqués.

Tu m’as aidé à réagir lorsque le danger se faisait sentir ou qu’une situation commençait à s’envenimer.

Tu m’as permise de vivre toutes ces années dans ma zone de confort, tranquille, à l’abri des regards.

MAIS aujourd’hui je dis STOP ! Sans prise de risques on ne grandit pas ! Sans oser on n’a rien !

Je veux évoluer, je veux faire de ma vie une aventure, une vie sans regret et ou je fais toujours de mon mieux.

Aujourd’hui tu me ralentis et je ne peux plus le supporter.

Je te pardonne car tu ne peux pas faire autrement mais c’est mieux pour nous d’en rester là.

Je me sens oppressée et j’étouffe !

 

Je dois aussi t’annoncer quelque chose qui peut-être te fera du mal. J’ai décidé de choisir la confiance, je sais que tu ne l’aimes pas beaucoup.

Elle m’apporte tout ce dont j’ai besoin et me permet de surpasser de nombreux défis.

Je ne suis plus la même personne aujourd’hui, je prend ma vie en main et je vais de l’avant !

J’ai guéri un grand nombre de mes blessures intérieures et il est temps pour moi de tracer ma propre voie, la voie du cœur.

 

Cela n’a pas été facile tous les jours, je te voyais dans les médias, dans les journaux, sur internet, dans la rue, au travail, dans ma famille.

Ton image s’immisçait un peu partout. Toutefois je sens que petit à petit tu quittes mes pensées. Je me sens revivre et tellement plus légère.

Il est possible que nos chemins se croisent à nouveau mais ce ne sera plus dans l’angoisse et l’inquiétude. Je te ferai face avec stabilité, ancrage et confiance. Tu n’auras plus d’emprise sur moi.

Tu as eu ta place à un certain moment de mon existence mais tu sais le monde change et les gens aussi, il n’est plus nécessaire de vivre ainsi.

Tout le monde peut aspirer à une vie plus abondante, créative, joyeuse, motivante et inspirante et peut-être que tu le pourras aussi un jour, je te le souhaite.

ADIEU

 

Si vous souhaitez partager cet article, merci de mentionner la source originale et de ne faire aucune modification.
Copyright ©Noumenia. Crédit photographique: Source Pixabay, domaine public.
Spiritualité