Nous sommes cohérents lorsque nous pensons, agissons et parlons de la même manière…

 

Un jour de semaine alors que je prenais ma pause déjeuner, j’ai surpris malgré moi une conversation entre deux personnes. L’une d’entres elles racontait son voyage à l’étranger lorsqu’elle a dit cette phrase : « nous n’avons eu aucun problème, c’en est presque décevant »

Cela m’a réellement interpellé. Je me suis demandée pour quelles raisons autant de personnes continuent de se créer volontairement des expériences désagréables, je dis bien VOLONTAIREMENT.

Est-ce la fierté d’avoir résolu un problème ? La satisfaction que finalement ce dont nous avions peur ne s’est pas produit ? Un besoin d’adrénaline ? Une programmation depuis notre plus tendre enfance ? L’exemple de nos parents ?

J’ai connu plusieurs personnes qui avaient ce type de discours, j’imagine le pire scénario et si finalement tout se passe bien alors je ne suis pas déçu.

Et tant d’autres « excuses » pour continuer à penser de cette manière…

 

L’être humain a un potentiel de création incroyable, inimaginable !

 

 

Nous sommes tous choqués par les conditions de vie de certains peuples, des animaux, de la violence qui s’exprime un peu partout dans le monde. Difficile d’être insensible à tout cela, mais finalement n’avons-nous pas une part de responsabilité ? Pouvons-nous continuer à penser d’une façon « négative » sans en assumer les conséquences ? Toutes ces petites pensées qui n’ont l’air de rien ne sont pas si insignifiantes, elles nourrissent des égrégores, des schémas de pensées collectives. Nous sommes donc responsables de nos pensées et cela ne tient qu’à nous d’en changer.

L’environnement, l’entourage n’ont aucun impact sur ces pensées, nous les avons créés nous-même et de ce fait nous avons aussi créer le monde qui nous entoure, notre vie. Il est plus facile de rejeter la faute sur les autres, sur le gouvernement, sur les lobbys pharmaceutiques, sur les entreprises agro-alimentaires, sur nos parents, sur notre patron etc…

Nous ne réalisons pas que nous avons le pouvoir de changer toute notre vie en modifiant ne serait-ce que notre système de pensée. Facile à dire…

« L’énergie va ou la pensée va »

Ce constat peut faire souffrir, peut culpabiliser ou énerver, laissons ces émotions nous traverser. Le cerveau humain est programmé soit pour avoir plus de plaisir, soit pour ne pas souffrir. Le système dans lequel nous vivons est fait pour que l’être humain se déresponsabilise un maximum et donne son pouvoir à d’autres.

Ne pensez-vous pas que dans une certaine mesure ce « système » est conscient que si l’être humain retrouve son plein pouvoir, celui-ci s’effondrera puisqu’il n’aura plus lieu d’être ? Nous avons tendance à choisir les voies les plus faciles (en apparence) et il nous est en général très difficile de sortir de notre zone de confort et cela le « système » l’a très bien compris.

Crédit photographique Pixabay domaine public

 

Les pensées font parties de nous, elles sont un ensemble de circonstances, d’expériences, de vécus et de projections. Elles sont une énergie palpable et vivante, elles nous appartiennent ainsi qu’à l’univers. Plus nous sommes à penser de la même manière plus ces pensées deviendront réelles et tangibles, d’où l’importance de surveiller et observer ces pensées.

Ce n’est pas tant la pensée mais c’est l’émotion qui s’y rattache qui doit être entendu. Vous pouvez tout à fait avoir une pensée désagréable qui vous traverse mais tant que vous ne la vivez pas au plus profond de vous, qu’elle n’a pas le temps de se cristalliser dans vos cellules, dans votre corps alors cela ressemble à une simple brise sur votre joue. Au contraire, si cette pensée vous traverse puis s’accroche à vous car vous ressentez de l’angoisse, de la colère, de la tristesse et vivez ces émotions intensément, de manière répétitive, alors la pensée peut devenir une sorte de parasite qui vous prend de l’énergie et reste accrochée à vous. Tout est dans l’attention que vous allez porter à cette pensée.

Ne vous culpabilisez pas lorsqu’une pensée désagréable vient à vous, apportez-lui toute votre attention afin de comprendre son origine, elle a forcément un message à vous transmettre, la pensée est créative, communicative, collaborative et constructive. La quantité de pensées qui nous traversent dès le matin est immense, vous ne pouvez pas toutes les garder, c’est un peu comme le pollen qui vole au printemps, vous en avez tout autour de vous mais vous devez vous focaliser sur un seul pour tenter de l’attraper, faites de même avec vos pensées, sélectionnez celle qui vous procure de la joie, du bonheur, de l’enthousiasme, celle qui vous fait vibrer.

 

Pollen

 

Comme le pollen certaines pensées vous dérangent, elles vous créent des allergies, elles sont là bien présentes à vous rappeler à elles, à vous chatouiller le nez.

Les pensées sont un peu comme les saisons, elles ont toutes leur lot de joie ou de gênes.

A nous de choisir sur quoi nous souhaitons nous focaliser, sur l’odeur des fleurs qui poussent au printemps ou sur le pollen qui nous provoque des allergies ? Sur la douceur d’un soir d’été ou sur la chaleur qui nous étouffe ? Sur les magnifiques couleurs de l’automne ou sur les nuits qui raccourcissent ? Sur la beauté de la neige ou sur le froid qui nous glace les orteils ?

« L’énergie va où l’attention va »

L’image des saisons me parlent beaucoup et d’ailleurs je me suis rendue compte que depuis que je me suis libérée de certaines pensées gênantes, que j’ai fait un nettoyage intérieur, je ne vis plus les saisons de la même manière. Je ne me plains plus du temps, je savoure ce que chaque jour m’apporte et la beauté de chaque saison, j’aime passer de l’une à l’autre. J’ai changé mon intérieur et mon extérieur à changer aussi comme si mes pensées influençaient aussi le temps.

Savourer ce qui vous entoure impactera incroyablement votre quotidien. Soignez vos pensées et vos émotions au plus profond de votre être pas seulement avec votre tête, elles sont vos amies et vous montrent la voie.

J’ai envie de partager avec vous une expérience désormais gravée au plus profond de mes cellules.

Au mois de mai 2016, j’ai participé à un séminaire sur la confiance absolue. Nous nous sommes préparés toute la journée à une expérience incroyable, marcher sur le feu, marcher sur du charbon ardent à 800 degrés.

Une expérience extraordinaire en soi que nous pouvons tout à fait amalgamer à la vie.

Le premier pas est celui qui demande le plus d’énergie, le plus de courage, de détermination et de motivation, une fois que nous sommes lancé rien ne nous arrête au risque d’être brulé, nous fonçons sans hésitation et à l’arrivée : c’est la joie ! Une émotion intense ! La fierté d’avoir tenu bon, on ne comprend pas soi-même ce qu’il s’est passé, c’est simplement magique, comme la vie, parfois il ne faut pas trop se poser de questions mais foncer avec toute notre force intérieur et rien ne peut nous arriver.

Le plus grand risque est de ne pas prendre de risque.

Changeons nos habitudes, entrainons notre cerveau à penser autrement, à penser positif et en aucun cas la déception ne se présentera, seulement des expériences riches et une poussée d’énergie.

Nous avons tout à gagner à modifier notre état d’esprit. L’objectif n’est pas de ne plus avoir d’émotions désagréables, nous sommes humains, mais c’est de les vivre, de les laisser s’exprimer. Notre réussite vient de notre capacité à nous recentrer dans notre être le plus rapidement possible pas à ne plus avoir de ressenti.

Attendez-vous au meilleur dans votre vie, saisissez les opportunités qui se présentent à vous tout en gardant votre discernement et votre vie se transformera.

Agissons pour changer ce qui nous gêne plutôt que de râler sans agir. Plus vous entrainerez votre cerveau à penser de cette manière plus cela deviendra un automatisme et vous le ferez sans même plus vous en rendre compte.

Vous attirerez de nouvelles personnes qui résonneront avec vous, tout n’est qu’une question de vibrations.

Expérimentez avec de simples pensées, par exemple dites-vous dès le matin:

« Je donne à cette journée la possibilité d’être la meilleure de ma vie !  »

ou

« Cette journée est magnifique !  »

ou

« Merci à la vie pour cette nouvelle journée qui commence ! »

Le cœur, le mental, le corps et l’esprit sont d’autres pièces du puzzle, sujet d’autres articles peut-être…

 

 

Si vous souhaitez partager cet article, merci de mentionner la source originale et de ne faire aucune modification.
Copyright ©Noumenia. Crédit photographique: Source Pixabay, domaine public.
influencer votre cerveau