3 astuces pour se protéger de personnes toxiques

 

Vous sentez-vous épuisée, vidée au contact de certaines personnes ?

Vos relations avec les autres sont compliquées et parfois pesantes ?

Vous vous sentez rabaissée, même parfois humiliée par vos proches ou amis ?

 

Si vous répondez oui à ces 3 questions, c’est que vous entretenez probablement des relations toxiques avec certaines personnes, avec ce que j’aime appeler, des vampires énergétiques.

Mise à part aller s’exiler sur une île déserte, il est de nos jours difficile de vivre sans être au contact des autres.

Comme le dit si bien l’expression, il faut de tout pour faire un monde.

La Terre est un monde DUEL, si bien que vous avons tous des côtés sombres et lumineux en nous. Selon notre étape d’évolution, nous avons plus ou moins libéré et nettoyé nos côtés sombres mais ce n’est pas encore le cas pour la majorité des gens.

Cette relation toxique est souvent plus compliquée lorsqu’elle a lieu au sein d’un couple, dans ce cas, on parle de schéma victime / bourreau et l’un des 2 conjoints et la plupart du temps un « pervers narcissique ». Cependant, il n’y a pas de bourreau sans victime « consentante », même si cela se produit à un niveau inconscient de notre être.

Dans le cas d’un couple, cela demande à la personne « victime » un grand travail intérieur et de confiance en soi car c’est à elle de se libérer de l’emprise de l’autre. Un pervers narcissique ne changera pas puisqu’il prend plaisir à faire souffrir l’autre et à le manipuler. Toutefois, le jour elle se sera libérera intérieurement, il ne prendra plus de plaisir et lâchera son emprise tout seul.

Vidéo conseillée : Reconnaître le comportement pervers narcissique

 

Dans le cas d’autres relations (amis, collègues, etc…) je vous propose dans cet article 3 astuces pour ne pas tomber dans le piège.

Une relation toxique ne s’exprime pas nécessairement de manière agressive, cela peut être une personne qui déverse sur vous ses mauvaises pensées, ses plaintes ou sa mauvaise humeur. Parfois on fait plus office de poubelle.

Ces personnes ne changeront pas ! Cela ne vous empêche pas de leur exprimer votre mal être, mais vous n’aurez aucune garantie qu’elles en tiennent compte. C’est à vous de faire le nécessaire pour vous protéger.

La plupart du temps ces personnes sont en grande souffrance intérieure, vous pouvez être compatissante mais plus victime.

 

1. S’aimer davantage

 

Avant toute chose, une personne victime de relations toxiques a la plupart du temps un manque d’estime de soi et de confiance en soi. La relation à autrui est un procédé chimique en quelque sorte, cela se passe dans l’invisible et dans l’énergie. Un bourreau sera attiré par une victime, comment être une victime si l’on a suffisamment confiance en soi et que l’on s’aime assez ? Souhaiteriez-vous à une personne que vous aimez de devenir une victime ? Et bien pour vous c’est la même chose, si vous vous aimez assez, vous ne vous souhaiterez pas cette expérience.

Apprendre à s’aimer lorsque depuis des années vous avez pris l’habitude de vous dévaloriser peut être un travail de longue haleine, mais c’est possible, je peux le dire par expérience. Mon degré d’amour pour moi à augmenter en flèche ces dernières années et je peux dire que je ne côtoie plus de personnes qui ont une emprise sur moi et ma vie est tellement plus légère et joyeuse ! Biensûre, j’ai toujours à faire aux autres, mais je vis peu de conflits ouverts et de tensions, si c’est le cas je m’en libère très rapidement.

Il faut souvent remonter dans l’enfance pour comprendre pourquoi nous avons si peu d’amour pour soi et cela provient le plus souvent de la relation que nous avions avec nos parents.

Les personnes qui ont ressenti les douleurs d’abandon, de rejet, de trahison, d’injustice ou d’humiliation auront en général peu d’estime pour elle-même. Travailler et libérer ces douleurs vous aidera à avoir plus d’amour pour vous-même et donc d’éviter les relations toxiques. Sans aucun effort, ces personnes toxiques ne feront même plus parties de votre environnement. Elles ne vous verront plus puisque que vous ne pourrez plus leur donner ce dont elles ont besoin, de la nourriture énergétique faite de souffrances, de douleurs et de blessures.

Vous serrez libérée une bonne fois pour toute de ces vampires énergétiques.

Article conseillé : 11 idées pour attirer plus de bonheur dans votre vie

Livre conseillé : les 5 blessures qui empêche d’être soi-même de Lise Bourbeau

Je m'aime et je m'accepte telle que je suis

 

2. L’ignorance

 

Rien de mieux que d’ignorer les attaques de ces personnes, ne pas réagir permettra qu’elles n’aient pas d’emprise sur vous.

Lorsque vous réagissez, elles jubilent, puisque vous leur donnez ce dont elles ont besoin, miam, miam… alors que si vous restez impassible, vous les agacez et la plupart du temps elles n’en rajoutent pas et s’en vont.

Restez alerte, car rien ne dit qu’elles ne reviendront pas tenter quelque chose un peu plus tard.

Mon conseil toutefois est, si vous vous sentez blessée par ce que la personne vous a faite ou dites, ne laissez pas cette émotion de côté. Vous avez pu l’ignorer mais au fonds de vous une blessure s’est ouverte. La personne a touché un point sensible et d’une certaine manière elle est venue vous aider à l’identifier.

Utilisez les personnes qui vous blessent pour vous comprendre davantage et libérer ces vieilles blessures enfouies au fond de vous. Les personnes toxiques viennent les réveiller et c’est tant mieux si vous prêtez attention à l’émotion qui ressort.

Dans ce cas, vous ne nourrissez pas la personne mais vous vous aidez à avancer et à évoluer. L’autre est le miroir de vous-même.

Article lié : Régler un conflit relationnel avant les fêtes

 

3. L’humour

 

Comme on le dit si bien, l’humour adoucit les mœurs, ce n’est pas pour rien.

Ajouter une touche d’humour et d’auto-dérision dans votre vie vous aidera à plus facilement lâcher prise sur les événements et à relativiser.

Vous connaissez les comportements, habitudes et réflexes des personnes toxiques qui vous entourent ? Si c’est le cas, utilisez les à votre avantage et faites un brin d’humour lorsqu’elles s’en prennent à vous, cela pourrait bien les déstabiliser. Je ne dis pas qu’il faut se moquer d’elles car dans ce cas, l’échange risque de s’aggraver et elles vont encore plus s’en prendre à vous.

Riez aussi de vous, je me souviens un jour m’être emportée pour une broutille avec ma famille, je suis partie dans une autre pièce pour me calmer. Habituellement, je serai restée dans cette énergie de colère mais cette fois-ci je me suis mise à éclater de rire, je me suis observée moi-même et j’ai vu à quel point j’étais ridicule de me mettre dans un tel état. Je suis retournée vers ma famille en riant, on s’est tous regardé et on a éclaté de rire et puis terminé…

Prendre du recul sur soi et sur ces réactions aide à désamorcer les conflits, on ne prend pas part à l’échange et le soufflé retombe de suite. Alors que si on s’amuse à faire du ping pong, le conflit peut durer des heures, des jours, des semaines voir des années pour pas grand-chose au final.

C’est la plupart du temps une simple histoire d’EGO qui prend le contrôle.

 

Que faites-vous lorsque vous vous sentez manipulée ou utilisée ?

 

Si vous souhaitez partager cet article, merci de mentionner la source originale et de ne faire aucune modification.
Copyright ©Noumenia. Crédit photographique: Source Pixabay
influencer votre cerveau